DB5 (1963)

Produite à 1021 exemplaires durant deux ans à partir de 1963, l’Aston Martin DB5 incarne un must dans l’alliance d’un châssis britannique et d’une carrosserie italienne. Déclinée en coupé, roadster cabriolet et même break de chasse, l’automobile disposait d’un moteur 6 cylindres en ligne double arbre développant 286 ch. (et même 315 ch. dans sa version Vantage) Outre son esthétique et ses performances sportives, ce sont ses apparitions au cinéma qui conféreront sa célébrité à la DB5. Elle apparaîtra, dans une version modifiée à l’origine par John Stears, dans pas moins de sept films de la franchise James Bond, à partir de 1963. En août 2019, Sotheby’s confirme la vente d’un exemplaire conduit par Sean Connery à 5,7 millions d’euros.