Les 10 enchères record de l’année 2019

Publié le jeu 26/12/2019 - 15:07 . Mis à jour le sam 28/12/2019 - 17:57. par Jean-Luc Moreau

2019 ne sera sans doute pas à marquer d’une pierre blanche en matière de ventes aux enchères de voitures de collection. Les grandes ventes traditionnelles se sont montrées décevantes et beaucoup de véhicules n’ont pas trouvé preneur. Par ailleurs, un immense cafouillage lors de la vente RM/Sotheby’s de Monterey a frustré les amateurs. La Type 64, un modèle conçu par Ferdinand Porsche en 1939, avait en effet atteint la somme extraordinaire de 70 millions de dollars avant que le commissaire-priseur ne se rende compte de la terrible erreur ayant fait passer un « seventeen » (17) pour un « seventy » (70), ce qui a causé l'annulation de la vente. L’ensemble du top ten reste donc sous la barre des 20 millions de dollars mais on notera que, pour la première fois en 2019, c’est une « Youngtimer » qui occupe la première place.

Type 64 Porsche
La Type 64 conçue par Ferdinand Porsche a failli battre tous les records. Failli seulement !
Crédit photo :
RM Sotheby's
Voir les photos

10. Ferrari Formule 1 F2002

6 643 750 $

Vente RM Sotheby’s, Abu Dhabi, 30 novembre 2019

C’est sans doute parce que Michael Schumacher a remporté les grands prix de Saint-Marin, d’Autriche et de France à son volant que cette Ferrari a atteint une telle somme. La voiture, portant le numéro de châssis 219, a remporté sa première victoire lors de sa toute première participation à Imola pour le Grand prix de Saint-Marin, prouvant ainsi la supériorité indéniable du nouveau moteur V10 de 3 l et de sa boîte de vitesses révolutionnaire en titane.

Ferrari Formule 1 F2002
Ferrari Formule 1 F2002
Crédit photo :
RM Sotheby's
Voir les photos

9. Ferrari 250 GT SÉRIE 1 cabriolet 1958

6 800 000 $

Vente Gooding & Company, Monterey, Californie, 17 août 2019

Ce magnifique exemplaire illustre le réajustement des cotes des Ferrari de prestige. Ce cabriolet 250 GT série 1 est un des 40 produits et l’un des 5 équipé d’aérations latérales d’usine. Malgré cela, et bien qu’ayant eu seulement deux propriétaires dont le prince Alessandro « Dado » Ruspoli (à qui elle fut livrée initialement à Rome), la voiture n’a pas atteint l’estimation basse de 7 millions de dollars.

Ferrari 250 GT SÉRIE 1 cabriolet 1958
Ferrari 250 GT SÉRIE 1 cabriolet 1958
Crédit photo :
Gooding & Company
Voir les photos

8. Pagani Zonda Aether 2017

6 812 500 $

Vente RM Sotheby’s, Abu Dhabi, 30 novembre 2019

Les créations de l’artisan argentin, expatrié en Italie, sont considérées comme de véritables œuvres d’art. D’ailleurs, il est extrêmement difficile de se procurer un modèle neuf. Cela explique pourquoi lorsqu’un modèle d’occasion est proposé lors d’une vente aux enchères, les prix s’envolent. Ce modèle de Zonda, aux spécifications « 760 », délivrant 749 ch. à très largement dépassé son estimation de base de 4,5 millions de dollars.

Pagani Zonda Aether 2017
Pagani Zonda Aether 2017
Crédit photo :
RM Sotheby's
Voir les photos

7. Ferrari 250 GT SWB 1963

7 595 000 $

Vente Gooding & Company, Scottsdale, Arizona, 19 janvier 2019

C’est un des grands classiques des ventes Ferrari. Un modèle particulièrement désirable qui dépasse habituellement la barre des 10 millions de dollars en état concours, ce qui est le cas de cet exemplaire, châssis 4037 GT, à l’historique particulièrement bien documenté (elle a, entre autres, appartenue à l’acteur Nicolas Cage). Même si son second propriétaire l’avait acheté 5000 dollars en 1971, son prix, inférieur à 8 millions de dollars peut être considéré comme une petite déception et confirme la dépréciation régulière des 250 GT SWB depuis 2016.

Ferrari 250 GT SWB coupé 1963
Ferrari 250 GT SWB coupé 1963
Crédit photo :
Gooding & Company
Voir les photos

6. Ford GT 40 roadster prototype 1965

7 650 000 $

Vente RM Sotheby’s, Monterey, Californie, 16 août 2019

L’année de la sortie du film « Le Mans 66 », une Ford démontre encore de façon éclatante que les « mustang » américains peuvent battre les Cavallino italiens. De fait, contrairement aux Ferrari équivalentes, ce 8e des 12 prototypes de la GT 40, le seul à avoir survécu dans sa forme originale, voit son prix régulièrement grimper dans les ventes aux enchères. Il s’était vendu 6,93 millions de dollars en 2014 à Monterey.

Ford GT 40 roadster prototype 1965
Ford GT 40 roadster prototype 1965
Crédit photo :
RM Sotheby’s
Voir les photos

5. Ferrari 250 GT SWB 1962

8 145 000 $

Vente RM Sotheby’s, Monterey, Californie, 17 août 2019

Bien que certifié Ferrari Classiche et « matching number » pour tous ses organes, cet autre exemplaire de Ferrari 250 GT châssis court n’a même pas égalé son prix de 9,3 millions de dollars atteint en 2016 lors de la vente Gooding & Company de Pebble Beach. Cette baisse de 6,0 77 % représente quand même une somme de 1 155 000 dollars.

Ferrari 250 GT SWB 1962
Ferrari 250 GT SWB 1962
Crédit photo :
RM Sotheby’s
Voir les photos

4. Lamborghini Veneno roadster 2014

8 337 182 $

Vente Bonhams, Cheserex, Suisse, 29 septembre 2019

Cet exemplaire, le numéro 7 sur une production de 9, est, en 2019, la Lamborghini la plus chère de l’histoire. Basée sur l’Aventador, la Veneno a été construite pour célébrer le cinquantenaire de la marque italienne. Ce roadster, propulsé par un V12 de 739 ch., a très largement dépassé son estimation la plus élevée qui était de 5,5 millions de dollars. Il faut dire que cette vente aux enchères était très particulière puisqu’elle dispersait 25 voitures saisies à Teodoro Nguema Obiang Mangue, vice-président et fils du président de la Guinée équatoriale, dans le cadre d’une enquête sur un blanchiment d’argent à grande échelle.

Lamborghini Veneno roadster 2014
Lamborghini Veneno roadster 2014
Crédit photo :
Bonhams
Voir les photos

3. Ferrari 250 California LWB Spider 1958

9 905 000 $

Vente Gooding & Company, Pebble Beach, Californie, 16 août 2019

Là aussi, l’estimation était comprise entre 11 millions et 13 millions de dollars. Pourtant, malgré une restauration très haut de gamme et une certification Ferrari Classiche, ce Spider California châssis long avec des phares couverts n’a pas atteint la barre des 10 millions de dollars. En quelque sorte une « bonne affaire » qui occupe la 3e marche du podium

Ferrari 250 California LWB Spider 1958
Ferrari 250 California LWB Spider 1958
Crédit photo :
Gooding & Company
Voir les photos

2. Alfa-Romeo 8C 2900B Berlinetta Touring 1939

18 563 605 $

Vente Artcurial, Paris, 8 février 2019

Les Alfa-Romeo 8C trustent les premières places dans les concours d’élégance et établissent régulièrement des records lors des ventes aux enchères. Avant la seconde guerre mondiale, c’était la voiture de série la plus rapide du marché. Moins de 50 exemplaires ont été produits dont seulement 5 Berlinetta Touring. Cela justifie l’estimation de 17 millions d'euros qui avait été faite par Artcurial. Le compteur s’est arrêté juste avant (16 745 600 €) mais démontre bien l’intérêt des collectionneurs pour ces œuvres d’art roulantes.

Alfa-Romeo 8C 2900B Berlinetta Touring 1939
Alfa-Romeo 8C 2900B Berlinetta Touring 1939
Crédit photo :
Christian Martin, Artcurial
Voir les photos

1. McLaren F1 LM coupé 1994

19 805 000 $

Vente RM Sotheby’s, Monterey, Californie, 16 août 2019

Lors de sa sortie, la McLaren F1 était la voiture la plus performante et la plus chère du monde. C’est la première vraie Supercar, ce qui en fait un des collectors les plus prisés. Cet exemplaire est encore plus exclusif car il s’agit d’un des deux modèles de route converti aux spécifications LM par l’usine. C’est la première fois qu’un modèle postérieur aux années 60 approche les 20 millions de dollars et c’est la 14e voiture la plus chère jamais vendue publiquement.

McLaren F1 LM coupé 1994
McLaren F1 LM coupé 1994
Crédit photo :
RM Sotheby’s
Voir les photos
à lire aussi