Essai Citroën 2 CV « Sahara »

Publié le sam 06/07/2019 - 08:57 . Mis à jour le mer 30/10/2019 - 18:09. par Jean-Luc Moreau

Consciente des problèmes de la recherche pétrolière au Sahara, Citroën a mis au point à la fin des années 50 une 2 CV 4x4 capable, aujourd’hui encore, d’évolutions surprenantes. C’est aussi, et de loin, la 2 CV de collection la plus prisée et la plus chère de toutes puisque son prix dépasse celui de certaines Ferrari.

Citroën 2 CV 4x4
La 2 CV 4x4 a été conçue pour la recherche pétrolière au Sahara, d'où son surnom
Crédit photo :
Fonds de dotation Peugeot pour la mémoire de l'histoire industrielle
Voir les photos

La voiture « à tout faire » de Citroën doit être capable de vraiment tout faire. C’est en quelque sorte le cahier des charges de la 2 CV « Sahara ». Mais rendons à César ce qui lui appartient. L’idée de départ de cette 2 CV tout-terrain vient d’un certain Monsieur Bonafous, ingénieur et entrepreneur de travaux publics. Pour sa société, il  développe, en 1954, une 2 CV dotée de 2 moteurs, un à l’avant et un à l’arrière. Le résultat, même s’il ressemble au bricolage d’un original, est d’une efficacité redoutable et met la puce à l’oreille de Citroën. Les compagnies pétrolières réclament en effet au constructeur un véhicule léger capable de rouler dans le sable pour la prospection au Sahara (ce qui vaudra son surnom à la 2 CV 4x4).

Citroën 2 CV 4x4

Reprenant l’idée de Monsieur Bonafous, Citroën construit plusieurs prototypes de 2 CV bimoteurs et les teste, en mars 1958, à la mer de sable près d’Ermenonville.

Les résultats sont prometteurs. La 2 CV 4x4 est en effet capable de gravir, dans le sable, des pentes de 45 % avec 4 passagers à bord !

Citroën peaufine encore sa copie mais le modèle de série, présenté au public en septembre 1959 sous le nom de « 2 CV 4x4 », reste très proche de la (bonne) idée de départ de Monsieur Bonafous.

Deux moteurs ! Un à l’avant et l’autre à l’arrière

La Sahara c’est deux 2 CV dans une

Impossible de confondre la 2 CV Sahara avec une autre 2 CV. On la remarque d’abord avec sa roue de secours implantée sur le capot, façon Land-Rover. Puis par les trous dans les portières qui qui permettent d’accéder (sans ouvrir les portes) aux bouchons de remplissage des 2 réservoirs (15 l chacun, alimentant chacun un moteur), implantés sous les sièges avant. Il y a aussi les ailes arrière, élargies et découpées. Enfin la malle arrière, elle aussi découpée, laisse apparaître le ventilateur de refroidissement du moteur arrière

Citroën 2 CV 4x4
On reconnaît la « Sahara » à sa roue de secours placée sur le capot
Crédit photo :
Tom Gidden ©2019 Courtesy of RM Sotheby's
Voir les photos
Vendue chez RM/Sotheby's
  • Cette 2 CV Sahara de 1964 a été assemblée à l’usine Citroën de Mangualde au Portugal. Elle a été mise en vente par la société RM/Sotheby’s en septembre 2019 avec la collection Sagarga. Cet exemplaire bleu, intégralement restauré, matching number, a été attribué pour la somme de 71300 €

Car comme vous l’avez compris, cette 2 CV 4x4 est équipée de deux moteurs de 425 cm³ totalement indépendants. Le premier est installé de façon standard à l’avant, le second est logé dans le compartiment arrière et entraîne naturellement les roues arrière. En fait, il s’agit d’un groupe motopropulseur complet monté en tandem avec le groupe d’origine à traction avant. Chaque moteur développe environ 13 ch. La puissance motrice disponible est donc de 26 ch. Pour un poids total à vide de 640 kg.

Citroën 2 CV 4x4
Le deuxième moteur occupe le coffre. Il n’y a donc pas… de coffre sur la voiture !
Crédit photo :
Tom Gidden ©2019 Courtesy of RM Sotheby's
Voir les photos
Les deux moteurs sont totalement indépendants l’un de l’autre

L’autre grosse originalité c’est que chaque groupe motopropulseur possède sa boîte 4 vitesses, identique à celle d’une 2 CV normale. Aucun dispositif n’assure la synchronisation des 2 moteurs. Les roues avant et arrière peuvent donc tourner à des régimes distincts ce qui facilite les évolutions sur certains sols sur lesquels l’adhérence peut être différente sous chacun des deux essieux. Lorsque l’adhérence est la même à l’avant et à l’arrière, les deux moteurs tournent au même régime.

Citroën 2 CV 4x4

La commande d’embrayage est hydraulique et fait appel à un unique maître-cylindre ce qui garantit une synchronisation et une progressivité excellente.

La commande des deux moteurs est assurée simultanément par la pédale d’accélérateur grâce à une liaison par câble agissant sur chacun des deux carburateurs (Solex 26 CBIN). Ces éléments sont différents de ceux d’une 2 CV classique afin de pouvoir fonctionner sous forte inclinaison. Ils sont par ailleurs dotés de filtres à huile qui protègent les moteurs contre les poussières.

La commande des deux boîtes de vitesses s’effectue par le biais d’un levier central unique (au plancher), complété par un levier spécial annexe. Celui-ci permet de désaccoupler la boîte arrière et de rouler avec le seul moteur avant en cas de circulation normale sur route.

Citroën 2 CV 4x4
Mis à part le filtre à air et le carburateur, rien ne différencie les moteurs de la 4x4 de ceux des 2 CV « standard »
Crédit photo :
Tom Gidden ©2019 Courtesy of RM Sotheby's
Voir les photos
à lire aussi