Peugeot 504 cabriolet 1,8 l 1969 : la bourgeoise dévergondée

Publié le lun 26/08/2019 - 16:27 . Mis à jour le jeu 17/10/2019 - 17:15. par Jean-Luc Moreau

Malgré sa ligne signée Pininfarina, certains la jugent austère et peu apte à provoquer le grand frisson. En fait, la Peugeot 504 cabriolet est d’une autre trempe. Généreuse, confortable, ultra fiable, on se délecte de chaque kilomètre parcouru à son volant. C’est assurément une des voitures françaises les plus attachantes de tous les temps.

Peugeot 504 cabriolet 1,8 l 1969
C'est presque un lieu commun de dire que la ligne de la 504 cabriolet est intemporelle. Merci Pininfarina !
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau
Voir les photos

C’est grâce à une série télévisée qu’Isabelle, l’actuelle propriétaire de notre voiture d’essai, est tombée sous le charme de la 504 cabriolet. Nestor Burma qui conduisait cette fameuse 504 cabriolet noire de 1971 dans la série éponyme a sans doute fait pas mal d’autres émules…

Le nombre de pouces levés traduit l’affection que les français ont pour la 504 cabriolet

Isabelle a donc acquis cet exemplaire rouge en 2010. Elle a depuis fait de nombreux kilomètres à son volant : trois rallyes des princesses (avec une belle 6e place en 2013), des balades dans toute la France, sans compter des vacances d’été en… 504 cabriolet.

Aujourd’hui, la collection de notre belle compte  9 voitures anciennes dont quelques bijoux mais la Peugeot garde une place à part dans son cœur. D’ailleurs, sa princesse comme elle l’appelle, est devenue « célèbre ». Elle est passée à la télévision dans l’émission Turbo sur M6, elle a défilé pour la parade des 120 ans du Mondial de l’Automobile en 2018 et elle a surtout servit pour les photos d’investiture de Miss France 2018 !

Miss France 2018
Dans le numéro de Gala du 20 décembre 2017, Maëva Coucke, Miss France 2018, pause pour sa première séance photo devant la 504 CC d'Isabelle

Pourquoi une telle introduction ? Simplement parce que la 504 cabriolet occupe vraiment une place à part dans le cœur de tous les Français et pas seulement dans celui d’Isabelle. Il suffit de voir le nombre de pouces levés sur son passage pour le mesurer.

La 504 cabriolet n’est pas exubérante ni tape-à-l’œil, elle est simplement belle

Rigueur Peugeot sauce italienne

Notre « princesse » est un des premiers exemplaires. Il est sorti des chaînes de l'usine de Sochaux en octobre 1969. Dans cette livrée rouge, très « Ferrari », le parfum d’Italie de la griffe Pininfarina est encore plus présent. La magie de cette ligne pure c’est qu’elle n’a pas pris une ride malgré ses 50 ans. La 504 cabriolet n’est pas exubérante ni tape-à-l’œil, elle est simplement belle. Cette première génération avec les doubles optiques avant, la calandre chromée, les pare-chocs en inox et les fameux feux arrière et leurs 3 barrettes obliques est celle qui a le plus de caractère. Il est encore rehaussé ici par des jantes en alliage léger Dunlop, une option d’époque aujourd’hui très prisée.

Historique Peugeot 504 coupé et cabriolet
Peugeot 504 cabriolet 1,8 l 1969
Les pare-chocs en acier inoxydable, les feux arrière "barrettes", les roues Dunlop donnent à la série 1 une personnalité qui va se diluer avec les modèles suivants
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau

Normalement l’intérieur des premiers cabriolets 504 est triste, avec une sellerie en skaï, un tableau de bord noir et une instrumentation minimaliste à peine égayée par le fond « métallique » des compteurs. Mais avouons-le : l’ensemble fait plutôt cheap. Sur notre auto, c’est totalement différent.

D’origine, l’habitacle est très (trop) « grande série ». Sur notre auto, il est presque luxueux

L’ancien propriétaire a fait confectionner (en 1990) un intérieur en cuir de buffle beige qui semble encore neuf aujourd’hui. Autre « entorse », le tableau de bord a été remplacé par un modèle marron, emprunté à un millésime 1975. Il possède donc un compte-tours et se pare d’inserts en vraie loupe d’orme pour ajouter la touche de luxe qui manque à l’origine. Enfin, pour compléter cette « montée en gamme », le volant est un Personnal d’époque à jante en bois. Les puristes crieront sans doute au sacrilège mais il faut reconnaître que l’ambiance à bord de cette 504 cabriolet série 1 est autrement plus agréable que celle des modèles strictement d’origine. Peugeot aurait sans doute dû suivre cette voie…

Peugeot 504 cabriolet 1,8 l 1969
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau
Voir les photos
Peugeot 504 cabriolet 1,8 l 1969
La 504 est un des rares cabriolets 4 places de l'époque
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau
Voir les photos
à lire aussi