Chevrolet Corvette C3 fiabilité

Publié le jeu 04/07/2019 - 09:28 . Mis à jour le mar 24/09/2019 - 13:21. par Jean-Luc Moreau

Malgré son look futuriste, la Corvette C3 est plutôt rustique ce qui est une bonne chose en matière de fiabilité. Cependant, comme toutes les voitures, elle a ses faiblesses.

Chevrolet Corvette C3 1973
Crédit photo :
GM
Voir les photos

Carrosserie Chevrolet Corvette C3 

Même si la carrosserie est en composites de fibres de verre, cela ne veut pas dire qu’elle est inaltérable. Avec le temps la résine peut se désagréger ce qui rend le matériau friable. De petites craquelures apparaissent alors sous la peinture. À ce stade, il est trop tard ! Il faut remplacer la pièce défectueuse par une neuve ou une d’occasion.

Chevrolet Corvette C3 fibre

Si l’on utilise une pièce neuve, pour éviter que l’oxygène de l’air ne dégrade le composite dans le temps, il faut peindre l’élément de carrosserie des deux côtés. Des fissures de stress peuvent aussi apparaître autour des montants de pare-brise et des passages de roue. Ces cassures peuvent être réparées. Les panneaux en fibres de verre sont assemblés entre eux par des bandes de liaison, également en fibres. Si l’aspect n’est pas uniforme sur le côté intérieur de la carrosserie cela veut dire que des éléments ont été changés suite à un accident.

Même si la Corvette C3 est principalement en fibre de verre, cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas sujette à la rouille

La partie frontale de la carrosserie, entre les phares et le capot est fixée à une traverse de rigidification par des rivets en acier. Avec le temps, dans certains cas, ils peuvent s’oxyder et forment des bosses sous la peinture. Le problème c’est que la rouille désagrège la fibre juste autour du rivet. Dans ce cas, il faut remplacer toute la partie avant de la voiture.

Corvette C3 encadrement pare-brise
La rouille peut être présente un peu partout sur les Corvette C3. Sur les cabriolets, l’encadrement de pare-brise est particulièrement sensible
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau
Voir les photos

La C3 est équipé d’une sous-structure en acier nommé « birdcage ». Elle ressemble à un cadre en acier sur lequel sont fixés les « arceaux de sécurité » du pare-brise et de la partie arrière du toit pour le coupé t-top. Sur les modèles ayant été exposés l’humidité cette structure est très souvent corrodée, principalement au niveau de la traverse avant, du cadre des portes et des piliers de pare-brise. Dans les cas les plus graves une corrosion sévère peut provoquer l’affaissement de la porte et nuire à son alignement.

Chevrolet Corvette C3 châssis
Le châssis échelle est particulièrement costaud. Mais le sel, sur les exemplaires qui viennent du Nord des États-Unis ou du Canada ou bien l’air salin, pour les états du Sud arrive quand même à provoquer une corrosion perforante
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau

Les châssis soumis à l’air salin ou ayant circulé sur des routes salées l’hiver peuvent souffrir de corrosion perforante malgré l’épaisseur de l’élément. Les ancrages des bras tirés de la suspension arrière sont à contrôler scrupuleusement.

Les charnières de portes sont soumises à rude épreuve. Avec l’usure elles peuvent provoquer l’affaissement de la porte, des problèmes d’alignement de cette dernière, des défauts d’étanchéité et une mauvaise isolation phonique.

Outre la fibre de verre, la corvette a aussi été la première voiture, à partir de 1973, à utiliser des pare-chocs en plastique. Leur matériau vieillit très mal après des années d’exposition aux rayons UV. Il se décolore et/ou se désagrège. Des pièces de remplacement sont disponibles mais elles réclament un travail fastidieux d’ajustage et de peinture.

Chevrolet Corvette C3 1975
Les pare-chocs en plastique vieillissent très mal. De plus ils sont très difficiles à trouver d’occasion
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau
Voir les photos

Freinage Chevrolet Corvette C3 

C’est indéniablement le point faible de la Corvette C3 en matière de fiabilité. Ce système à 4 disques, hérité de la C2, est particulièrement sujet à la corrosion des conduites et des étriers. Après une longue période d’immobilisation les pistons (en acier) de ces derniers se corrodent et provoquent la fuite des joints à lèvres des étriers. Il est possible de remplacer les pistons par des modèles en inox et les joints à lèvres par des joints toriques. Il existe des kits d’étriers, visuellement identiques ceux d’origine, avec ces modifications.

Chevrolet Corvette C3 freins
Les problèmes de freins sont chroniques sur la Corvette C3. Il est d’ailleurs conseillé de remplacer des étriers d’origine par des étriers modernes qui reprennent le dessin d’origine
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau

Électricité Chevrolet Corvette C3 

Le recours à la fibre de verre pour la carrosserie cause des pannes électriques permanentes ou intermittentes. La défaillance la plus courante est une mauvaise mise à la terre dans le circuit. Cela affecte principalement le fonctionnement des feux arrière et des clignotants.

Circuit pneumatique Chevrolet Corvette C3 

La corvette C3 est dotée d’un système d’ouverture des phares, et même d’une trappe d’essuie-glaces (sur les modèles de 1968 à 1972) à commande pneumatique. Avec le temps, les durites peuvent se craqueler ce qui provoque des fuites et le mauvais fonctionnement de ces organes. Une fuite importante du système de dépression de l’actionneur de phares peut également affecter le ralenti du moteur.

Chevrolet Corvette C3 phares
Le système d’ouverture pneumatique des phares présente plus d’inconvénients que d’avantages
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau
Voir les photos

Moteur Chevrolet Corvette C3 

Les moteurs V8 General Motors n’usurpent pas leur réputation de fiabilité. Beaucoup de mécaniciens les préfèrent d’ailleurs aux V8 Ford. Les rares défaillances relevées sont plus causées par un mauvais entretien que par des faiblesses de conception. La principale cause d’avaries est l’utilisation d’une huile non appropriée. Sur les moteurs non catalysés il est recommandé d’utiliser une huile fortement additivée en ZZDP (Zinc-Dialkyl-Dithio-Phosphate). 

Un autre problème courant est la surchauffe du moteur. La carrosserie de la C3 ne favorise pas le passage de l’air dans le compartiment moteur malgré les ouïes latérales. Il est donc essentiel de conserver le carénage du ventilateur, même lorsqu’un ventilateur électrique est installé. Les big block sont particulièrement sensibles à ce phénomène

Sur les modèles postérieurs à 1973, Le système de récupération des gaz du carter moteur, ou en anglais Positive Crankcase Ventilation (PCV), peut provoquer des à-coups de fonctionnement, une perte de puissance, un ralentissement du ralenti et un calage. En général un simple nettoyage est suffisant.

Chevrolet Corvette C3 moteur
Crédit photo :
Jean-Luc Moreau
Voir les photos
Chevrolet Corvette C3 : l’histoire du squale de la route
Essai Chevrolet Corvette C3 cabriolet 1968, 427 cubic inch : Peur bleue !
Chevrolet Corvette C3 guide d’achat
à lire aussi