Panhard & Levassor Dynavia : 3,5 l/100 km en 1944 !

Publié le jeu 22/08/2019 - 06:03 . Mis à jour le ven 20/09/2019 - 17:28. par Jean-Luc Moreau

Les diesels modernes champions de la consommation ? Pas sûr ! À la fin de la deuxième guerre mondiale, une Panhard révolutionnaire faisait déjà mieux...

Panhard Dynavia
La Dynavia a une forme plutôt étrange, entièrement dictée par l’aérodynamique
Crédit photo :
©C.HUNSICKER/ACE Team
Voir les photos

3,5 l d'essence pour parcourir 100 km, soit 32,9 kWh d'énergie. Cette consommation incroyablement basse rivalise avec celle de la dernière Renault Clio la plus affûtée. Les 3,2 l de gasoil que consomme notre citadine moderne représentent en effet une énergie de 35,52 kWh. La performance est déjà remarquable mais c'est un véritable exploit si l'on considère que plus de 7 décennies séparent la présentation de la Dynavia de celle de notre Clio ! Dire que cette Panhard était en avance sur son temps est donc un euphémisme. D'ailleurs, elle conserve encore une certaine avance sur les voitures modernes, en particulier en termes d'aérodynamique.

Panhard Dynavia
Crédit photo :
©C.HUNSICKER/ACE Team

Panhard & Levassor Dynavia : Entre voiture et avion

Lorsque Louis Bonnier démarre l'étude de la Dynavia en 1944, l'objectif est de concevoir une confortable berline à quatre places au rapport performances/consommation inégalé. La base est la Dyna 100 dont il reprend le châssis et le moteur flat-twin de 610 cm3. Ce dernier est « gonflé » à 28 ch. mais le gain de performances et de sobriété est surtout obtenu grâce à une finesse aérodynamique record. Après de multiples travaux en soufflerie, la carrosserie en forme de goutte d'eau affiche un Cx de 0,24, c'est-à-dire meilleur que celui des voitures actuelles les mieux profilées ! Surtout, compte tenu de sa faible surface frontale, son SCx n'est que de 0,39 ; à confronter au 0,57 d'une Toyota Prius 3, le record absolu du moment.

Panhard Dynavia roulant
La Dynavia a une finesse aérodynamique supérieure à la meilleure voiture contemporaine
Crédit photo :
"Cité de l'Automobile - Culturespaces - Mulhouse"

Résultat, lorsqu'elle est présentée au salon de Paris 1946, la Dynavia annonce 130 km/h pour une consommation de 3,5 l/100 km. Comparé aux véhicules d'époque, c'est un peu comme si notre Clio affichait 300 km/h et une consommation de 1,5 l/100 km. Cet ovni équipé d'un grand phare central ne sera toutefois jamais produit en série mais il servira de base à la Dyna Z, lancée au salon de Paris 1953 avec le slogan « 130 km/h, 6 litres, 6 places ». Des deux exemplaires produits de la Dynavia, un seul a survécu. Il est exposé au musée national de l'automobile de Mulhouse -collection Schlumpf.

Panhard Dynavia présentation
La Dynavia est présentée au salon de Paris 1946
Crédit photo :
Life
à lire aussi