La MG Midget 1500 : le vilain petit canard !

Publié le mar 19/11/2019 - 07:27 . Mis à jour le ven 03/01/2020 - 08:11. par Jean-Luc Moreau

À partir de 1974, la réglementation américaine (encore elle !) va faire subir les pires outrages à la Midget. L’Europe continentale va d’ailleurs cesser de la commercialiser, laissant la Grande-Bretagne, les USA, le Canada et le Japon distribuer seuls le « vilain petit canard ».

MG Midget 1500
Crédit photo :
British Leyland Motor Corporation
Voir les photos

En ce milieu des années 70, les lignes graciles du petit roadster d’origine sont bien loin. L’adoption de monstrueux boucliers en plastique noir a complètement défiguré la voiture. Mais ce n’est pas tout. Pour répondre aux normes de chocs, la hauteur de caisse a été augmentée de 1 pouce (2,54 cm) ce qui confère une stature « toute en hauteur » à l’auto. Pour couronner le tout, les arches de roues arrière carrées, peu esthétiques et peu pratiques, font leur retour.

MG Midget 1500
La MG Midget 1500 est haute sur pattes et affublée de pare-chocs en plastique disgracieux
Crédit photo :
David Sirotinsky ©2018 Courtesy of RM Sotheby's
Le 1500 cm3 apporte surtout… des ennuis !
MG Midget 1500
Crédit photo :
David Sirotinsky ©2018 Courtesy of RM Sotheby's

Sous le capot, l’arrivée d’un plus gros moteur laisse espérer un regain de tempérament. Certes, la Midget atteint enfin les 100 mph (161 km/h) mais le caractère sportif est aux abonnés absents. Ce 4 cylindres 1500 cm³, emprunté à la Triumph Spitfire, ne développe finalement que 65 ch. à 5500 tr/mn et seulement 50 ch. sur les versions US (avec un seul carburateur Stromberg 150 CD 4 au lieu des deux SU HS4). L’auto affichant 60 kg de plus sur la balance, les accélérations régressent.

MG Midget 1500
Le moteur de la Triumph Spitfire n’est ni tonique ni fiable
Crédit photo :
David Sirotinsky ©2018 Courtesy of RM Sotheby's

La boîte 4 vitesses entièrement synchronisée, d’origine Morris Marina, est une maigre consolation, d’autant que la fiabilité mécanique est moins bonne que celle des modèles équipés de l’ancien BMC série A. Bref, l’arrêt de la production, le 7 décembre 1979, sonne finalement comme une délivrance. Elle coïncide d’ailleurs avec la fermeture de l’usine d’Abingdon. Le vilain petit canard a mangé la grenouille…

MG Midget 1500
Crédit photo :
British Leyland Motor Corporation
Voir les photos
à lire aussi